Anniversaire de l'AMO : 50 ans déjà !

L'AMO a fêté ses 50 ans d'existence à l'occasion de la fête de la musique
du 21 au 23 Juin 2019

Roland KOENIG, Membre fondateur, Président d'Honneur

"Il y a 50 ans lorsque j’ai créé l’ensemble d’accordéons avec Chrétien BRANDT, je n’imaginais pas pouvoir écrire ces quelques lignes 5 décennies plus tard. Eh oui, 50 ans déjà que l’Ensemble d’Accordéon de l’Amicale de Musique d’Oberhoffen-sur-Moder exerce son activité, pour le bonheur de ses accordéonistes et pour le plaisir de son public qui lui reste fidèle.

J’aurais tant de choses à raconter à propos des évènements qui ont jalonné ces 50 années d’existence. Mais vous vous doutez bien que cela me serait impossible, il y en a tant !


C’est pourquoi, j’ai choisi 5 mois de juillet respectifs. Un mois qui a de tout temps été à l’origine d’un évènement exceptionnel :

Juillet 1968 c’est le 1er contact avec Chrétien BRANDT pour lui proposer la direction de la musique harmonie. M. BRANDT accepte pour ce qui est de l’accordéon. C’est le 4 septembre que démarre le cours d’accordéon. Un mois plus tard nous étions à 10 élèves. Encouragé par ce succès, M. BRANDT suggère la création d’un orchestre. Je fus séduit par cette proposition et ai lancé des actions de communications pour inviter les accordéonistes d’Oberhoffen à venir nous rejoindre. Enfin, j’ai proposé à l’Assemblée Générale du 29/03/1969 la création d’une section Accordéons au sein de l’Amicale de Musique et voilà l’aventure était lancée,

Juillet 1974 après 6 ans d’existence, nous participons pour la 1ère fois au concours européen d’orchestre, organisé à Annecy. Une pleine réussite, nous sommes déclarés par le jury 1er de notre catégorie (catégorie moyenne) avec attribution de la médaille d’or,

Juillet 1980 1er concert et contact avec la chorale de Jugenheim en Allemagne, conduisant plus tard à un jumelage entre nos 2 communes. Ce contact fut possible, suite à une relation entre M. BRANDT et M. Karl DIEHL un viticulteur de Jugenheim, un homme exceptionnel. Cette relation fut opérée par M. Liebhard SCHARF Président du Gesangverein EINTRACHT
de Greffern.

Juillet 1984 participation à la fête Franco /Allemande à BERLIN, organisée tous les ans 1 mois durant par le Gouvernement Militaire français. Le thème cette année là, était « sous les ponts de Paris » d’où la recherche d’ensembles d’accordéons.

Juillet 1996 voyage en Norvège, nous étions invités par l’accordéon club de la ville d’OSLO, avec lequel nous avions des contacts. Un périple de 4000 kms et un concert hors du commun, dont la Marseillaise dans les jardins de l’Ambassade de France à Oslo.

Je voudrais profiter de ces quelques lignes, pour remercier bien chaleureusement tous les bénévoles et leurs conjoints, qui ont oeuvré pendant toutes ces années, au bon fonctionnement de l’ensemble d’accordéons et de contribuer à ces succès. J’associe bien évidemment à ces remerciements l’ensemble des accordéonistes qui ont façonné avec mérite ces excellents résultats. Un MERCI tout particulier à Chrétien BRANDT, qui fut durant presque 30 ans le dynamique chef d’orchestre et éducateur de centaines de jeunes pour l’apprentissage de l’accordéon. Plusieurs disques et K7 ont été enregistrés et permettent d’écouter parmi les plus belles mélodies, qu’interprétait l’Ensemble d’Accordéons. Mes remerciements vont également aux municipalités successives, qui nous ont toujours soutenues.

Je voudrais aussi exprimer ici ma satisfaction, puisque l’avenir de l’Ensemble d’Accordéons est assuré, il est en de bonnes mains. Les personnes qui l’ont pris en charge, sont pour la plupart d’anciens accordéonistes. Je leur adresse mes plus vifs encouragements.

Il ne me reste plus qu’à souhaiter longue vie à l’Ensemble d’Accordéons d’Oberhoffen sur Moder"

Chrétien BRANDT, Directeur d'Honneur

"La musique est l’art de produire des sons agréables à l’oreille et l’accordéon s’y prête parfaitement, tout comme le clavier ou le piano, c’est en effet un instrument complet, grâce auquel on peut jouer tous les genres musicaux et qui peut être en plus très facilement transportés. On peut donc l’emmener partout avec soi !

Si certains font encore la grimace lorsque l’on évoque devant eux l’accordéon, c’est qu’ils pensent seulement aux musettes, aux musiciens du coin de rue ou du «Messti d’antan» hors aujourd’hui, l’accordéon est riche de ses multiples registres et a une sonorité tour à tour généreuse, nuancée ou puissante qui en fait désormais un véritable instrument de concert !

Parfois, il «dépanne» certes encore dans les églises mais ce n’est plus le «piano pauvre» ou «knactsch» comme on l’appelait autrefois, avec un brin d’ironie.

Il a ainsi fait son entrée dans les écoles et souvent même dans les conservatoires. Car la musique étant synonyme de discipline, de rigueur et de persévérance, elle contribue à forger la personnalité et à développer le sens des responsabilités et de solidarité de la jeunesse. Lorsqu’en ce bel été 68, l’idée m’était venue de créer un Ensemble d’accordéon EA au sein de l’AMO d’Oberhoffen, à côté de l’harmonie Municipale HM, je ne m’invaginais pas la lourde tâche, je n’aurais sinon sans doute pas eu le courage d’entamer un si long et périlleux chemin musical. Mais l’ensemble a heureusement très vite grandi et atteint un niveau qui lui permet de participer à des émissions radiophoniques et à des émissions régionales, d’enregistrer des disques, de briller à des concours régionaux, nationaux et internationaux.

Je me remémore avec plaisir les 28 années riches en événements, les concerts que nous avions eu la joie et l’honneur de donner à travers la région. Puis toute la France et aussi à l’étranger, notamment en Allemagne, en Autriche, en Italie, en Suisse, en Belgique et surtout en Norvège où j’avais eu le privilège de diriger mes derniers concerts. Même si à côté de ces heures de gloire, l’AMO a connu comme toute société ou association, des moments quelquefois difficiles, je veux avant tout profiter de l’occasion qui m’est donnée aujourd’hui pour remercier chaleureusement tous ceux qui m’ont soutenu et activement contribué au succès de cet Ensemble : les accordéonistes, les comités successifs, la commune, sans oublier mes proches car souvent l’AMO et le «Foyer d’Accordéoniste», passaient avant ma vie familiale !

Je souhaite donc de tout coeur que les festivités et les concerts donnés à l’occasion du 50ème anniversaire de l’Ensemble d’Accordéon de l’AMO soient bien sur une réussite et une satisfaction pour tous mais aussi une opportunité exceptionnelle de faire aimer et reconnaître ce magnifique instrument de musique qu’est l’ACCORDÉON."

Programme des festivités